Oui, mon sang est parmi vous ...

(lithographie de 1842)
(lithographie de 1842)

" Charlemagne, père de l'Europe "

" Des millions de gens descendent de Charlemagne "

Sans tomber dans l'exagération, il est toutefois bien exact que bon nombre de personnes descendent de ce grand personnage

 

Il existe de très nombreuses filières permettant de remonter à Charlemagne et même au delà.

 

Mais d'abord quelques précisions.

Depuis bien longtemps, il n'existe plus de descendances exclusivement masculines.

Déja depuis la 5ème génération après Charlemagne ne subsistaient plus que quelques branches mâles parmi lesquelles :

 

Herbert II, comte du Vermandois   (879 - 23.02.943)

Louis III, roi de Basse Lorraine   (880 - 5.06.928)

Gisebert, duc de Lorraine   (888 - 2.10.939)

Reginar II, comte de Hainaut   (890 - 932)

Hughes d'Arles, roi d'Italie   (880 - 10.04.947)

Ebalus Mancer, comte de Poitou   (+ 934)

Zwentibold, roi de Lorraine   (870 - 13.08.900)

Berenger II, roi d'Italie   (900 - 6.08.966)

Arnulf I, comte de Flandres   (885 - 27.03.964)

Louis IV d'Outremer, roi de France   (920 - 11.09.954)

Hughes II, comte du Maine   (+ 991)

 

Ce sont les comtes du Vermandois qui ont formé la plus longue lignée mâle en s'étendant jusque Herbert IV  (1028 - 1080)

La lignée de Louis IV d'Outremer s'est continuée par son fils, Charles duc de Basse Lorraine, dont les filles ont épousé un membre des maisons de Louvain pour l'une et de Namur pour l'autre.

 

Certaines filières sont trouvables sur Internet mais le gros problème consiste à parvenir à brancher sa propre ascendance sur une des filières existantes.

Dans tous les cas, ce sera par l'établissement de sa propre généalogie qu'il sera ainsi possible de se relier à une des filières historiques.

 

D'autre part, il ne faut pas perdre de vue qu'étant donné qu'il s'agit de descendance par le sang, la transmission de l'ascendance de Charlemagne se fait exactement comme dans le cas de certaines maladies génétiques (excusez la comparaison ...).

Toute personne, homme ou femme, arrivant à prouver qu'elle descend de Charlemagne transmet automatiquement ses gênes à tout enfant qu'elle a contribué à procréer.

 

Par sa longue expérience dans le domaine de la recherche généalogique ainsi que par la constitution d'une immense banque de données sur ce sujet, ici aussi, le BRGH est à même de vous proposer ses services.

 

Vu qu'il s'agira toujours d'un travail de grande ampleur, la tarification de ces recherches s'effectue par tranches à la cadence que vous décidez.

 

Tenté par l'aventure  ?

 

Venez rejoindre le BRGH  (   brgh.belgium@gmail.com   ) et ainsi, prendre le train à destination de ... Charlemagne.